Accueil > Consultation psychologue > Psychothérapie > La clinique du partenariat - Comment psychothérapeute et médecin travaillent ensemble à Paris 75 et en Île de France?

La clinique du partenariat - Comment psychothérapeute et médecin travaillent ensemble à Paris 75 et en Île de France?



La clinique du partenariat - Comment psychothérapeute et médecin travaillent ensemble à Paris 75 et en Île de France?

L’Ecole de psychanalyse du RPH est née à Paris, il y a une vingtaine d’années, d’une collaboration entre psychanalystes et services de médecine.
Fernando de Amorim a développé cette expérience en proposant, dans les services de médecine, de venir rencontrer les malades à l’hôpital, à leur chevet, et en invitant par la suite ces personnes à venir lui rendre visite à sa consultation en ville pour poursuivre leur psychothérapie.

La clinique du partenariat vise à ce que chaque professionnel puisse travailler dans son champ opératoire : pour que le médecin soigne, que le chirurgien opère, que le psychothérapeute ou le psychanalyste conduise une cure.

J’invite les patients à consulter un médecin quand les symptômes qu’ils évoquent demandent à être examiner médicalement.
De même, lorsque cela lui semble indiqué, le médecin, généraliste ou spécialiste, à l’hôpital ou en cabinet, peut faire l’offre au patient qu’il reçoit, d’une rencontre avec un psychothérapeute de sa confiance.
Le patient peut alors prendre la décision d’aller ou non, consulter le professionnel. C’est une opportunité, une possibilité qui lui est proposée.

Cette clinique du partenariat s’étend à d’autres champs que la médecine : psychologues, travailleurs sociaux, professionnels ou bénévoles d’associations qui nous connaissent se font le relais de cette offre de consultation.
Les effets de la parole opèrent : en psychothérapie, la personne parle de ce qui la fait souffrir et qui l’empêche d’avancer. Le travail engagé avec les autres professionnels peut alors se développer en étant moins freiné par cette souffrance qui trouve à être dite ailleurs, chez le psychothérapeute.
Contactez-nous