Accueil > Consultation psychologue > Psychologue en clinique > Est-ce possible, à l'aide d'un psychologue à Paris 4e, d'apprendre à dire non ?

Est-ce possible, à l'aide d'un psychologue à Paris 4e, d'apprendre à dire non ?



Est-ce possible, à l'aide d'un psychologue à Paris 4e, d'apprendre à dire non ?

De nombreuses personnes rapportent qu'elles ne parviennent pas à dire non aux demandes régulières qui leur sont adressées et qu'elles souhaiteraient refuser. Elles acceptent de rendre service à un collègue, de s'occuper d'une course pour un ami, de passer une soirée avec un proche, de sacrifier un week-end pour un parent, etc. Après-coup, avoir accepter leur semble incongru puisqu'elles n'en avaient pas forcément envie mais voilà, elles disent ne pas savoir dire non. En s'adressant à un psychologue ou un psychothérapeute, elles se demandent s'il est possible d'apprendre à dire non.

Cela peut sembler anodin pour certains mais pour celles et ceux qui se trouvent dans ces situations, cela n'est pas de tout repos. C'est comme un piège dans lequel l'être se sent pris, accablé par l'appréhension et la culpabilité, il doute, se questionne, imagine des scénarios ou se "fait des films".
Ou alors, sans rien de tout cela, c'est après-coup que la personne perçoit qu'elle en a trop fait, qu'elle a fait passer le désir des autres avant le sien propre. Cela peut susciter agacement et colère vis-à-vis de soi et des autres. Car la situation se répète et l'auteur en est souvent surpris : pourquoi occuper ainsi systématiquement la place du "bon samaritain", du bon fils ou de la gentille fille ou encore comme le disent certains, la position du sauveur ?

Ce que ces situations signalent, c'est qu'il y a chez l'être une contradiction puisque même s'il veut dire non, il n'en laisse rien paraître.

Parler à un psychothérapeute de ces impasses et des sentiments qu'elles provoquent peut permettre de découvrir ce qu'indique cette difficulté, contradictoire, à ne pas réussir à dire non lorsqu'on le souhaite. Par la méthode psychanalytique de l'association libre, l'être va se trouver engagé dans une voie où il sera possible d'en savoir plus sur lui-même, sur ce qui motive ses choix, ses doutes, ses sentiments, son estime de soi. La perspective sera alors de pouvoir vivre en écoutant et en prenant soin de son propre désir avant de se préoccuper de celui de son prochain mais aussi d'occuper la position qu'il estimera juste dans son rapport aux autres, à lui-même et à l'existence en générale.

Si vous pensez souffrir de votre difficulté à dire non, d'un manque d'estime de soi ou si vous vous sentez dépassé par les demandes des autres, vous pouvez contacter Marine Lalonde, psychologue clinicienne et psychothérapeute à Paris 4e (Bastille), au 06.32.24.89.50 pour prendre un rendez-vous rapidement.
Contactez-nous